Latin


I. Informations pratiques
Le cours de latin au 1er degré de l’enseignement secondaire (en 1ère et 2ème années) est une activité complémentaire. Il se donne à raison de 2 h/semaine en 1ère année et de 3 h/semaine en 2ème année.
 
Il devient un cours à option à partir de la 3ème année et se donne alors à raison de 4 h/semaine.
 
II. Objectifs généraux
En toute logique et dans un souci de cohérence, les objectifs généraux du cours de latin, de la 1ère année à la 6ème année, restent les mêmes. Il est évident que, comme pour l’étude de n’importe quelle langue, moderne ou ancienne, les apprentissages se font progressivement. On veillera les premières années à asseoir les bases lexicales (étude du vocabulaire) et grammaticales de la langue (les 4 premières années), on développera davantage le commentaire de textes et la traduction stylisée à partir du 2ème degré (3ème et 4ème années), on mènera des activités plus complexes au 3ème degré (5ème et 6ème années).
 
Les objectifs sont les suivants :
1. Poursuivre, consolider et approfondir sa maîtrise de la langue française, descendante du latin (volet linguistique) :
• en enrichissant son vocabulaire français, par le biais de l’étude du vocabulaire latin (découverte des plaisirs de l’étymologie, l’étude de l’origine latine des mots français)
• en apprenant les éléments grammaticaux de base de la langue latine
• en construisant une traduction cohérente de textes d’auteurs latins authentiques, rédigée dans un français correct (souci du style et de l’orthographe)
 
2. S’ouvrir à une civilisation ancienne certes, et très différente de la nôtre, mais à l’origine de notre culture européenne, mieux comprendre notre histoire passée et présente, condition essentielle à la formation de tout jeune citoyen responsable de demain (volet culturel) :
• en réalisant un travail personnel de commentaires d’un extrait d’auteur latin étudié en classe
• en réalisant un travail de synthèse sur un aspect spécifique du monde romain
 
3. Apprendre à réfléchir, à construire des raisonnements logiques et à utiliser des stratégies efficaces pour résoudre des problèmes :
• en développant son sens de la rigueur
• en induisant/déduisant, en formulant des hypothèses et en les vérifiant
• en développant son intuition et sa finesse d’esprit
 
Au terme de son parcours scolaire dans l’enseignement général de transition, le latiniste est apte à poursuivre n’importe quel type d’études supérieures (de type court ou de type long, universitaires ou non).